LE PROCHE ORIENT

Syrie et Liban entre 1920 et 1941.





LA SYRIE

Rappel historique entre 1920 et 1946.

Partie intégrante de la Turquie jusqu’à la Première Guerre mondiale, la Syrie naît réellement après la défaite des Turcs devant les troupes d’Allenby. L’indépendance y est proclamée en 1920 et le roi Faysal choisi, mais le pays est placé sous mandat français. Faysal se rebelle, est battu par Gouraud et s’enfuit.

En juin 1941, les forces alliées reprennent ces territoires que le gouvernement de Vichy administrait. Le général Catroux proclame l’indépendance de la Syrie en 1941, sans rien changer à l’administration française. Les Syriens s’impatientent, des troubles éclatent en 1945. La Syrie est complètement évacuée en 1946.




LE LIBAN

Rappel historique entre 1920 et 1946.

Territoire turc à la fin du XIX° siècle, autonome sous la garantie des puissances européennes, l’actuel Liban conserve cette autonomie à l’intérieur d’un royaume de Syrie, proclamée en 1920 et conséquence de la défaite des Turcs alliés de l’Allemagne.

La France obtient de la Société des Nations un mandat sur les régions syriennes du Levant. Gouraud trace les frontières du nouvel État du Liban. Cet État est transformé en République en 1926 , toujours sous mandat français.

L’indépendance est réclamée dès 1930. Elle est proclamée par le général Catroux en 1941 mais n’interviendra qu’en 1943 sous la pression d’une insurrection nationale.

Page publiée le 11/01/2017.